21 avril 2009

Diesel

Quand on se plante comme un énorme ficus au milieu d'une carrière qui ne vous avait rien demandé, on essaye de s'appliquer un peu plus pour l'épreuve d'après. C'est vrai que pour un diesel comme moi, commencer d'entrée de jeu par la E1, c'est un peu violent. M'enfin j'avais qu'à pas faire d'erreur de parcours non plus... Peut-être qu'un jour, je serai à ce que je fais...
Posté par manueballue à 23:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]